Suunto M4 : les 1ers tests {wahou effect}

Comme je suis extrêmement chanceuse, j’ai des amis formidables qui m’ont fait le cadeau parfait pour mon anniversaire : un cardiofréquencemètre. En clair, c’est une montre super intelligente, qui, grâce à la ceinture-capteur que l’on place sous la poitrine, est capable d’enregistrer les battements cardiaques durant l’effort. Donc, cette semaine, j’ai testé la bête (suunto M4) au cours de 3 séances de RPM : mardi, vendredi et samedi.

Le cumul des 3 séances donne les résultats suivants :

- fréquence cardiaque moyenne : 140 bpm

- calories brûlées : 1698

- pic cardio : 177 bpm

En plus d’être très girly, ce cardio est simple d’utilisation. Du coup, le seul effort (intellectuel ;-)) à faire est de penser à mettre la ceinture et appuyer sur le bouton.

Pour moi, le bénéfice de monitorer mes séances a été immédiat : j’ai pu mieux gérer mes efforts et enfin mettre des mots sur des sensations !

J’ai également pu constater que les séances de cross-fit et tout l’entrainement cardio que je fais portent leurs fruits : le pic cardio, même si il est élevé est « long » à atteindre et n’arrive pas par surprise comme c’est le cas quand on débute. Autre constat, le bénéfice de l’entrainement fractionné comme le RPM est bien réel, le coeur redescend rapidement et de façon fluide.

Le WAHOU effect est validé et sur-validé pour ce joujou si vous voulez suivre vos séances.

J’ai pas prêté trop d’attention à la partie « calories ». Elle se divise en 3 parts égales de 500 calories et des bananes pour chaque séances… Je sais que pour éliminer 1 kg de graisse il faut brûler 10 000 calories, mais j’ai jamais rien compris sous quelles conditions …

Prochains tests avec la Suunto sur des cours dont la lecture cardio est moins évidente (pour moi) : Body Combat et Body Pump.

Pour rappel, on divise l’effort en 4 zones :

La zone d’intensité légère qui se situe entre 50 et 60% de la FCMax : bien-être et réduction du stress.

La zone d’intensité légère à modérée se situe entre 60 et 70% de la FCMax : d’amélioration de la santé et de perte de poids.

La zone d’intensité modérée se situe entre 70 et 85% de la FCMax. L’exercice dans cette zone permet d’améliorer la performance du muscle cardiaque. C’est dans cette zone que se sont situées en moyenne les 3 séances.

La 4° zone (85 et 100% de la FCMax) ou zone d’intensité forte qui démarre au seuil anaérobie, le seuil physiologique auquel les muscles commencent à utiliser plus d’oxygène que l’organisme ne peut lui en procurer. Cette zone dangereuse est réservée aux athlètes cherchant à travailler au maximum de leurs capacités, et ne doit être atteinte que lors des pics cardios.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !