On connaît toutes et tous la rengaine à la mode actuellement : le healthy au sens « fais du sport, mange végan et montre tes abdos sur Instagram ».
C’est bien gentil tout ça, mais si au lieu de parler de « eat clean » on se disait déjà « stay clean » ou « be clean » ?
Pourquoi je vous parle de ça ? Parce que je suis tombée sur une infographie qui m’a fait froid dans le dos.

Cette infographie m’a donné envie de faire un petit tour d’horizon dans nos sacs de sport et nos trousses de beauté pour voir si on a le minimum nécessaire pour survivre en milieu hostile 😉

microbes salle de gym

Les mains :
Comme le montre l’infographie, ce sont les mains qui ramassent le plus de saleté (captain obvious, bien le bonjour !).
Donc, au lieu de se contenter de mettre un peu de nettoyant sur les vélos de RPM et les appareils du plateau Cardio après l’exercice, j’ai pris l’habitude de faire un petit coup de propre avant aussi. Je passe un peu pour une maniaque, mais quand je vois le nombre de personnes qui ne le font pas du tout, je me dis que ce n’est pas le passage du personnel d’entretien qui va suffire.
Si j’étais plus sérieuse, j’utiliserai un gel hydro alcoolique (on en trouve en tout mini format pour moins de 1 euro) mais pour le moment, je me contente de ne JAMAIS oublier de me savonner les mains dès que je met un pied dans le vestiaire après ma séance (même si j’avais mes gants, comme au Pump).

Les tapis :
Personne n’arrivera à me convaincre que les tapis des salles de sport ne sont pas des nids à microbes.
On passe notre temps à étaler notre petite serviette dans la flaque de sueur séchée des dizaines de personnes qui sont passées avant… et ensuite, on se sert de la même serviette pour s’éponger. On ne va donc pas s’étonner plus que ça si on récupère quelques boutons sur le visage au passage… Entre la sueur et la poussière, il est difficile d’y échapper.
Ma stratégie est d’avoir 2 serviettes (1 grande et 1 toute petite ou un peu de papier essuie-tout pour m’éponger le visage) et surtout d’avoir un nettoyant moussant pour me laver le visage. En fin de séance, soit c’est douche + visage, soit, en cas de grosse envie de prendre la douche à la maison, c’est lavage de main et lavage du visage avec le moussant qui va bien. Autant pour le gel anti bactérien, je ne cherche pas trop loin, autant j’avoue que pour le nettoyant visage je fais un peu plus ma chochotte. J’utilise actuellement un nettoyant de chez Clinique et je lorgne vers un produit Nuxe (Nuxe Bio-Beauté gelée nettoyante rééqulibrante) ou un autre de chez Sanoflore (Sanoflore Gelée Magnifica).

Le corps :
Evidement, le sport, ça donne chaud. Et, même avec une bonne hygiène et des vêtements propres, on peut parfois être trahies par nos odeurs. Pas d’impasse sur le déo avant la séance, et encore moins sur la douche après, surtout si on retourne bosser (ne rigolez pas, j’en ai vu des qui se re pomponnent et partent au bureau sans passer par la cabine de douche… ça doit être sympa les réus avec elles en fin d’aprem). Pour éviter de me trainer en plus du reste du lait pour le corps, j’ai opté pour les huiles de douche. Ca nettoie et ça hydrate en même temps. En ce moment, j’utilise Laroche Posay qui fait bien le job mais dont l’odeur ne me fait pas rêver du tout (Lipikar).

Donc, eat clean, peut être, mais be clean et feel good, moi, je préfère !

 

Ce post a été écrit en collaboration avec le site de para-pharmacie en ligne Shop-pharmacie sur lequel vous pouvez trouver les produits cités dans cet article à des prix intéressants. Je précise qu’en aucun cas le contenu de ce post n’a été contrôlé par le partenaire avant mise en ligne, et que j’utilise vraiment dans ma vraie vie les produits (et que ceux sur lesquels je louche vont certainement rejoindre mon vrai sac de sport).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !